Sélection de parutions

lien

Les Petits-Enfants

Ayse Gül ALTINAY
Fethiye Çetin

1 mai 2011

Editions Actes Sud

Comme un pont s'élançant d'une rive à l'autre de la mémoire, ce livre entrouvre les portes du silence et se déploie vers l'espérance d'un avenir nouveau.

Car cet ouvrage se fait l'écho du témoignage de vingt-quatre descendants de rescapés du génocide arménien. Ces rescapés qui ont échappé au pire en étant le plus souvent convertis, volontairement ou non, à l'islam. Aujourd'hui ces petits-enfants présentent des profils bien différents et souvent inattendus : kurdes, turcs, alévis ou sunnites, mais tous ont appris incidem­ment qu'ils appartenaient à une communauté honnie, que leurs aïeux étaient chrétiens, des chrétiens de Turquie.

Le choc de cette révélation tardive provoque en eux des réactions diverses, qui vont de la culpabilité à un étrange flot­tement entre deux mondes, composant un tableau des sensi­bilités à l'œuvre dans la Turquie d'aujourd'hui.

Après Le Livre de ma grand-mère, publié aux éditions de l'Aube en 2006, ces témoignages offrent un éclairage excep­tionnel sur le grand tabou de l'histoire turque récente : le génocide arménien.

Ces récits de vies donnent par ailleurs la mesure de ce que pourrait être une histoire non expurgée du passage douloureux de l'Empire à la République, ainsi que de la mise en place d'une idéologie officielle.

A propos de l'auteur :

Ayse Gül Altinay est enseignante en anthropologie à l'université Sabanci à Istanbul. Elle a publié plusieurs études sociologiques de grande importance, en anglais et en turc, et a participé à l'aventure du livre intitulé Ebru (Actes Sud, 2009). En 2008, le prix Duygu Asena du Pen Club turc lui a été attribué pourson livre La Violence à l'égard des femmes en Turquie.
Fethiye Çetin est avocate, porte-parole du Groupe de travail sur les droits des minorités. Elle est aussi l'avocate du journaliste Hrant Dink, assassiné en 2007. Elle est l'auteure d'un récit, Le Livre de ma grand-mère, qui a connu un immense succès en Turquie et de par le monde.
 

  • Nombre de pages : 336
  • Prix éditeur : 23,80 €
  • amazon
  • fnac
  • alapage
  • Actes Sud
  • Librairie Samuélian - 01 43 26 88 65

Haut de page


lien

Mémoires d’une déportée arménienne

Pailadzo Captanian

10 décembre 2010 (réédition)

Editions Jacques Flament Editions

Les “Mémoires d’une déportée arménienne” furent publiés à Paris par l’éditeur Flinikowski, en 1919.


Ce document de Pailadzo Captanian constitue à coup sûr un témoignage capital sur le génocide arménien et les déportations de 1915.


Pailadzo Captanian, femme d’instituteur et honorable mère de famille de Samsoun, tint un journal détaillé des tragiques événements qui marquèrent sa déportation.
Destination initiale : Deïr-Ul-Zor, lieu de sinistre mémoire de la destruction raisonnée et programmée où furent massacrés près de 200 000 Arméniens. Heureusement pour elle, son voyage au bout de l'enfer prendra fin à Alep.


Le journal qu’elle tenait ayant été perdu, elle a restitué de façon méthodique et structurée ses souvenirs profondément marqués par les souffrances et les humiliations endurées durant son épouvantable marche au sein des caravanes de déportés. 

 

 

"Préface et annotations d'Anahide Ter Minassian"

  • N° ISBN : 9782363360052
  • Nombre de pages : 160
  • Prix éditeur : 14,90 €

Haut de page


lien

La valise de mon oncle

Un legs de mémoires

Robert Samoian

31 octobre 2010

Editions

Ayant rencontré à quatre reprises un oncle américain d’origine arménienne comme lui, deux fois en Amérique et deux fois en France et échangé avec ce dernier,  au cours de ces rencontres mémorables,  des conversations sur des sujets divers mais  très riches en informations ou originaux par leurs analyses, il a jugé intéressant de les recueillir dans la présente publication.

 

 Nombreux ont été les thèmes abordés :

 - Origine de certains préfixes et suffixes dans les noms de famille arméniens

- Constitution de l’Eglise Apostolique d’Arménie

- Rapport d’un voyage de cet oncle  à  KHARPET (HARPUT) en Turquie de l’est dans le but de retrouver ses racines familiales

- Analyse des massacres des populations arméniennes de 1894 -  1896 dits Hamidiens et du Génocide de 1915 – 1920 initiés par les Jeunes Turcs

- Traitement des Arméniens dans l’Empire Ottoman

 

- Rappel du sort tragique des grands-parents paternels de l’auteur

- Evocation schématique de certaines pages de l’Histoire des Arméniens, intriquée avec celle des Français à certains moments.

- Immigration des Arméniens en France, leur assimilation réussie et leur reconnaissance à leur pays d’accueil par le sang versé

- Odyssée des grands-parents  maternels et des parents de l’auteur

-  La BIBLE opposée au CORAN

- Critique des conséquences d’une éventuelle entrée de la Turquie dans l’Europe, du  choc possible entre les Civilisations Judéo - Chrétienne et Musulmane, et examen de quelques solutions pour l’éviter.

 

- Visite de VIENNE-LA-ROMAINE en compagnie de cet oncle et commentée à son intention  lors de la dernière rencontre.

 Arrivé à ce stade de son ouvrage, l’auteur s’est senti obligé de lui ajouter les souvenirs que son oncle lui a transmis dans une valise en bois, à la fin de leur quatrième rencontre et de manière inopinée en lui disant : « Tiens ! Mon cher neveu, tu trouveras à l’intérieur de cette modeste valise tous  les souvenirs que j’ai moi-même écrits sur mes chers parents -  qui sont tes propres grands-parents paternels - et la relation de quelques aventures vécues en traversant les provinces de la Turquie de l’est,  autrefois terres ancestrales arméniennes à l’essai de libération desquelles j’ai participé comme volontaire dans l’Armée Russe du Caucase puis dans la Légion Arménienne de la Division Française d’Orient ; ces écrits, relatifs à une période allant de 1915 à 1920,  je te les laisse en héritage et te charge de les transmettre à nos descendants ».

 En conséquence, cet ouvrage a outrepassé sa vocation première de ne rapporter que des souvenirs, des anecdotes, des analyses  ou certains épisodes historiques pour devenir plus solennellement un véritable legs de mémoires.

A propos de l'auteur :

 Un legs de mémoires dans lequel le Génocide est largement analysé, avec, préalablement, les MASSACRES D'ABDUL HAMID II DE 1894-1896, sous forme de récits entre un oncle inoubliable et son neveu.

L'auteur  de cet ouvrage est né à VIENNE (Isère); Il est Chirurgien-Dentiste, Docteur en Sciences Odontologiques, Membre de la Pierre Fauchard Academy.

  • N° ISBN : 978 - 2 - 7466 - 2423 - 8
  • Nombre de pages : 232
  • Prix éditeur : 22,00 €
  • fnac
  • Directement auprès de l'auteur (frais de port compris ) :Robert SAMOIAN Les Minas Le Clos 2078 38320 Brié-et-Angonnes - Tél. 04 76 73 64 43

Haut de page


lien

Le cahier à fleurs

Il y a 95 ans, le génocide arménien...

Galandon Laurent

7 avril 2010

Editions Editions Grand Angle - Editions Bamboo

PARIS 1983,

Un jeune violoniste est sous les feux de la rampe.

Il s'appelle Hasmet Erden, il est turc, fils de berger. En public il exécute une partition inconnue « Hommage à mon Grand- Père ». Celle-ci est consignée sur un antique cahier à fleurs. 

 

 

En entendant la mélodie, un vieillard est pris de malaise. Le lendemain, dans sa chambre d'hôpital, l'homme explique au musicien l'histoire de ce cahier: il appartenait à sa sœur, avant avril 1915, avant que sa famille et toutes les familles arméniennes de sa ville ne soient déportées vers le néant.

Hasmet apprend alors une histoire que l'his­toire officielle de son pays récuse, celle de l'élimination systématique d'un peuple.

 

 

Après la Shoah avec l'Envolée sauvage ou la guerre d'Algérie avec Tahya El-Djazaïr, Laurent Galandon élabore un nouveau récit autour d'un point sombre du passé : 1915, en Anatolie, on éradique un tiers de la population, les Arméniens.

A propos de l'auteur :

Laurent Galandon - Scénariste
Après des études en photographie, il exerce ce métier pendant quelques années avant de diriger un cinéma d’Art et d’essai. Bamboo accueille en son giron ses récits aux thèmes forts et poignants : Gemelos, L’Envolée sauvage, L’Enfant maudit, Tahya El-Djazaïr, Shahidas et Le cahier à fleurs. Laurent est également l’auteur de Quand souffle le vent chez Dargaud.

 

Viviane Nicaise - Dessinateur
D’origine belge, Viviane Nicaise a travaillé dans le secteur para-médical, avant d’entamer une carrière de dessinatrice. En 1992 paraît Sang-de-lune, son premier album, sur un scénario de Jean Dufaux. Après 6 tomes, elle signe chez Glénat avec Dieter au scénario Loranne, 6 jours et mourir et La Vie en rose. Plus récemment, elle publie Le Cahier à fleurs chez Grand Angle.

  • N° ISBN : 978-2-35078-889-0
  • Nombre de pages : 48
  • Prix éditeur : 12,90 €

Haut de page


lien

1895 Massacres d’Arméniens

Alphonse Cillière

18 mars 2010

Editions Editions Privat

Les massacres de masse d’Arméniens, en 1894-1896, (200 à 300 000 victimes) sous le règne du sultan rouge Abdul Hamid II, sont la première étape d’un processus génocidaire qui culmine en 1915.

 

Le Montpelliérain Alphonse Cillière, alors Consul de France à Trébizonde, y est le témoin des violences qui s’y déroulent en octobre 1895. Dans son récit du drame, ce grand connaisseur de l’Empire ottoman et ami du turcophile Pierre Loti, apporte un témoignage de premier ordre. Prenant parti pour les victimes, il décrit aussi l’attitude des hauts fonctionnaires turcs : l’un d’entre eux finit par sacrifier ses administrés à sa carrière ; l’autre compromet définitivement celle-ci par ses prises de position humanitaires.

 

  • Nombre de pages : 288
  • Prix éditeur : 19,50 €

Haut de page


Page : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16

Nous écrire Haut de page Accueil XHTML valide CSS valide