Sélection de parutions

lien

La valise de mon oncle

Un legs de mémoires

Robert Samoian

31 octobre 2010

Editions

Ayant rencontré à quatre reprises un oncle américain d’origine arménienne comme lui, deux fois en Amérique et deux fois en France et échangé avec ce dernier,  au cours de ces rencontres mémorables,  des conversations sur des sujets divers mais  très riches en informations ou originaux par leurs analyses, il a jugé intéressant de les recueillir dans la présente publication.

 

 Nombreux ont été les thèmes abordés :

 - Origine de certains préfixes et suffixes dans les noms de famille arméniens

- Constitution de l’Eglise Apostolique d’Arménie

- Rapport d’un voyage de cet oncle  à  KHARPET (HARPUT) en Turquie de l’est dans le but de retrouver ses racines familiales

- Analyse des massacres des populations arméniennes de 1894 -  1896 dits Hamidiens et du Génocide de 1915 – 1920 initiés par les Jeunes Turcs

- Traitement des Arméniens dans l’Empire Ottoman

 

- Rappel du sort tragique des grands-parents paternels de l’auteur

- Evocation schématique de certaines pages de l’Histoire des Arméniens, intriquée avec celle des Français à certains moments.

- Immigration des Arméniens en France, leur assimilation réussie et leur reconnaissance à leur pays d’accueil par le sang versé

- Odyssée des grands-parents  maternels et des parents de l’auteur

-  La BIBLE opposée au CORAN

- Critique des conséquences d’une éventuelle entrée de la Turquie dans l’Europe, du  choc possible entre les Civilisations Judéo - Chrétienne et Musulmane, et examen de quelques solutions pour l’éviter.

 

- Visite de VIENNE-LA-ROMAINE en compagnie de cet oncle et commentée à son intention  lors de la dernière rencontre.

 Arrivé à ce stade de son ouvrage, l’auteur s’est senti obligé de lui ajouter les souvenirs que son oncle lui a transmis dans une valise en bois, à la fin de leur quatrième rencontre et de manière inopinée en lui disant : « Tiens ! Mon cher neveu, tu trouveras à l’intérieur de cette modeste valise tous  les souvenirs que j’ai moi-même écrits sur mes chers parents -  qui sont tes propres grands-parents paternels - et la relation de quelques aventures vécues en traversant les provinces de la Turquie de l’est,  autrefois terres ancestrales arméniennes à l’essai de libération desquelles j’ai participé comme volontaire dans l’Armée Russe du Caucase puis dans la Légion Arménienne de la Division Française d’Orient ; ces écrits, relatifs à une période allant de 1915 à 1920,  je te les laisse en héritage et te charge de les transmettre à nos descendants ».

 En conséquence, cet ouvrage a outrepassé sa vocation première de ne rapporter que des souvenirs, des anecdotes, des analyses  ou certains épisodes historiques pour devenir plus solennellement un véritable legs de mémoires.

A propos de l'auteur :

 Un legs de mémoires dans lequel le Génocide est largement analysé, avec, préalablement, les MASSACRES D'ABDUL HAMID II DE 1894-1896, sous forme de récits entre un oncle inoubliable et son neveu.

L'auteur  de cet ouvrage est né à VIENNE (Isère); Il est Chirurgien-Dentiste, Docteur en Sciences Odontologiques, Membre de la Pierre Fauchard Academy.

  • N° ISBN : 978 - 2 - 7466 - 2423 - 8
  • Nombre de pages : 232
  • Prix éditeur : 22,00 €
  • fnac
  • Directement auprès de l'auteur (frais de port compris ) :Robert SAMOIAN Les Minas Le Clos 2078 38320 Brié-et-Angonnes - Tél. 04 76 73 64 43

Haut de page


lien

Le cahier à fleurs

Il y a 95 ans, le génocide arménien...

Galandon Laurent

7 avril 2010

Editions Editions Grand Angle - Editions Bamboo

PARIS 1983,

Un jeune violoniste est sous les feux de la rampe.

Il s'appelle Hasmet Erden, il est turc, fils de berger. En public il exécute une partition inconnue « Hommage à mon Grand- Père ». Celle-ci est consignée sur un antique cahier à fleurs. 

 

 

En entendant la mélodie, un vieillard est pris de malaise. Le lendemain, dans sa chambre d'hôpital, l'homme explique au musicien l'histoire de ce cahier: il appartenait à sa sœur, avant avril 1915, avant que sa famille et toutes les familles arméniennes de sa ville ne soient déportées vers le néant.

Hasmet apprend alors une histoire que l'his­toire officielle de son pays récuse, celle de l'élimination systématique d'un peuple.

 

 

Après la Shoah avec l'Envolée sauvage ou la guerre d'Algérie avec Tahya El-Djazaïr, Laurent Galandon élabore un nouveau récit autour d'un point sombre du passé : 1915, en Anatolie, on éradique un tiers de la population, les Arméniens.

A propos de l'auteur :

Laurent Galandon - Scénariste
Après des études en photographie, il exerce ce métier pendant quelques années avant de diriger un cinéma d’Art et d’essai. Bamboo accueille en son giron ses récits aux thèmes forts et poignants : Gemelos, L’Envolée sauvage, L’Enfant maudit, Tahya El-Djazaïr, Shahidas et Le cahier à fleurs. Laurent est également l’auteur de Quand souffle le vent chez Dargaud.

 

Viviane Nicaise - Dessinateur
D’origine belge, Viviane Nicaise a travaillé dans le secteur para-médical, avant d’entamer une carrière de dessinatrice. En 1992 paraît Sang-de-lune, son premier album, sur un scénario de Jean Dufaux. Après 6 tomes, elle signe chez Glénat avec Dieter au scénario Loranne, 6 jours et mourir et La Vie en rose. Plus récemment, elle publie Le Cahier à fleurs chez Grand Angle.

  • N° ISBN : 978-2-35078-889-0
  • Nombre de pages : 48
  • Prix éditeur : 12,90 €

Haut de page


lien

1895 Massacres d’Arméniens

Alphonse Cillière

18 mars 2010

Editions Editions Privat

Les massacres de masse d’Arméniens, en 1894-1896, (200 à 300 000 victimes) sous le règne du sultan rouge Abdul Hamid II, sont la première étape d’un processus génocidaire qui culmine en 1915.

 

Le Montpelliérain Alphonse Cillière, alors Consul de France à Trébizonde, y est le témoin des violences qui s’y déroulent en octobre 1895. Dans son récit du drame, ce grand connaisseur de l’Empire ottoman et ami du turcophile Pierre Loti, apporte un témoignage de premier ordre. Prenant parti pour les victimes, il décrit aussi l’attitude des hauts fonctionnaires turcs : l’un d’entre eux finit par sacrifier ses administrés à sa carrière ; l’autre compromet définitivement celle-ci par ses prises de position humanitaires.

 

  • Nombre de pages : 288
  • Prix éditeur : 19,50 €

Haut de page


lien

Det armenske folkemord 1915

Danske vidner

Helle Schøler Kjær

31 décembre 2009

Editions Vandkunsten

L’ouvrage 1915 : Danske vidner til / Det armenske folkemord [1915 : Témoins danois du génocide arménien] par l’écrivaine et journaliste Helle Schøler Kjær est paru en novembre 2009 aux éditions Vandkunsten.

Témoins danois, un ouvrage remarquable et d’une lecture aisée visant à informer l’opinion et le gouvernement danois sur le génocide arménien, rapporte les témoignages de trois Danois témoins des massacres.

Le livre comprend les récits et les journaux de la missionnaire danoise Maria Jacobsen, qui fut en poste à Kharpert/Mezreh de 1907 à 1919. Mlle Jocobsen observa la persécution des Arméniens et secourut clandestinement près de 5 000 veuves et orphelins. Le second témoin danois est Karen Jeppe, qui exerça à Ourfa, puis à Alep, auprès de la Mission allemande pour l’Orient. Un chapitre entier est consacré à ses efforts de sauvetage et de résistance. Un autre chapitre est dédié aux écrits de l’envoyé danois Carl Ellis Wandell, qui écrit que l’unique but des déportations est d’éliminer la nation arménienne de sa patrie historique.

Toute une série de passages dans les journaux de Mlle Jacobsen et les rapports de Wandel décrivent les exécutions de masse lors des déportations – toutes organisées avec soin et intégrées à une politique officielle avalisée par l’Etat.

La majorité des matériaux-source du livre – récits dignes de foi de témoins oculaires et information de première main – proviennent des archives de l’Etat danois, méticuleusement explorées par l’historien Matthias Bjørnlund.

Les rapports de l’ambassadeur des Etats-Unis Henry Morgenthau au gouvernement américain sont inclus et corroborent les récits des trois témoins danois. Des pages sont illustrées de matériaux photographiques et abordent l’arrière-plan de la Première Guerre mondiale, l’histoire de l’Arménie, ainsi que les procès et les rares peines infligées aux responsables de ce crime contre l’humanité. Les principales sources sont Vahakn N. Dadrian, Taner Akçam et Eric Zürche, ainsi que Les Poursuites engagées par le Tribunal militaire turc contre les auteurs du génocide arménien : quatre séries majeures de la Cour martiale. Le dernier chapitre concerne le fondateur de la république de Turquie, Mustafa Kemal Atatürk, et sa connaissance des crimes du parti Jeunes-Turcs, ainsi que du Comité Union et Progrès.

Pour plus d’information sur l’ouvrage et l’éditeur, contacter info@forlagetvandkunsten.dk ou consulter la page www.forlagetvandkunsten.dk/108748/.

Source : http://www.armenianweekly.com/2009/12/02/new-book-danish-witness-to-the-genocide/
Traduction : © Georges Festa – 01.2010

  • Nombre de pages : 229

Haut de page


lien

Le crime contre l’humanité

au regard des principes fondateurs de l'Etat moderne

Sévane Garibian

31 décembre 2009

Editions Schulthess Éditions Romandes

Le concept de crime contre l’humanité est à la fois simple – il renvoie à des actions qui révoltent la conscience – et complexe – sa signification est empreinte d’inconstance. De nombreux travaux scientifiques témoignent de cette ambivalence, au travers de l’étude de la notion de crime contre l’huma­nité et de son régime juridique. Des travaux dont l’apport majeur est de répondre au « comment ». Sévane Garibian propose quant à elle de répondre au « pourquoi », et de reconstruire l’histoire du concept à partir des sources primaires et de l’abondante doctrine préexistante en adoptant un nouvel angle de vue. Cette approche inédite exige de rendre visibles les facteurs juri­diques commandant l’évolution du concept. Pour ce faire, l’auteure s’appuie aussi sur les écrits dédiés plus généralement aux questions classiques et incontournables soulevées par l’internationalisation du droit pénal et l’émer­gence d’un ordre pénal international, indissociable de celle du concept, et d’une actualité sans cesse renouvelée.

Auteur: Sévane Garibian, Docteure en Droit

Coopération:

Bruylant, Bruxelles L.G.D.J., Paris

 

  • N° ISBN : 978-3-7255-5960-2
  • Nombre de pages : 577
  • Prix éditeur : 85,00 €

Haut de page


Page : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17

Nous écrire Haut de page Accueil XHTML valide CSS valide