Sélection de parutions

lien

Eclats de voix

Recueil de textes 1974-2005

Yves Ternon

22 juin 2006

Editions Editions du Félin

Couverture du livre : Eclats de voix

Présentation de l'éditeur
Ce livre retrace un itinéraire de trente années de collaboration épisodique au quotidien arménien Haratch. Ce sont là vingt articles d'un historien qui, par moments, a besoin de s'exprimer hors de l'enceinte d'une université bridée par des règles de courtoisie et de hausser le ton pour jeter quelques éclats de voix afin
d'apaiser son indignation devant le mensonge et la mauvaise foi. Ce sont aussi des hommages rendus en maintes occasions. Ce sont enfin des jalons qui marquent l'évolution du double processus de connaissance et de reconnaissance
du génocide arménien, des années de turbulences d'une mémoire arménienne blessée par le négationnisme aussi obsessionnel qu'absurde de la Turquie.

A propos de l'auteur :

Yves Ternon est docteur en histoire. Il a consacré l'essentiel de son œuvre à des recherches sur les génocides perpétrés au XXe siècle. Il a notamment publié Les Arméniens, histoire d'un génocide, Editions du Seuil, 1977, Editions du Seuil, coll. Points Histoire 1996 ; l'Etat criminel. Les génocides du XXe siècle, Editions du Seuil, 1995 ; Innocence des victimes. Au siècle des génocides, Desclée de Brouwer, 2000 et Empire ottoman. Déclin, chute, effacement, Le Félin-Editions Michel de Maule, 2002, Le Félin Poche, 2005.

  • N° ISBN : 2866456351
  • Nombre de pages : 156
  • Prix éditeur : 9,00 €
  • amazon
  • fnac
  • alapage

Haut de page


lien

La perversion historiographique

une réflexion arménienne

Marc Nichanian

février 2006

Editions Ligne Et Manifeste

Couverture du livre : La perversion historiographique Ce livre porte sur la vérité en histoire et le statut moderne du témoignage. La crise de la représentation provoquée par les événements génocidaires du XXe siècle n'a pas épargné l'histoire en tant que discipline scientifique. Il est en effet possible, sans déroger aux règles de celle-ci, de nier méthodiquement l'existence des chambres à gaz ou la réalité de la destruction délibérée des Arméniens de l'Empire ottoman au début du siècle passé. Dès lors, la possibilité et les modalités de la restitution des faits, qui ont toujours été au coeur de la réflexion historiographique, ne sont pas les seules à être aujourd'hui sujettes à caution. Marc Nichanian en fait la démonstration, en s'appuyant sur les réflexions menées et suscitées par Lyotard, Agamben, Antelme, Derrida, Hayden White et par les penseurs arméniens de la Catastrophe au XXe siècle. C'est l'existence du fait historique en tant que tel qui est désormais remise en cause, depuis que les différentes machines génocidaires, puissamment relayées par ce que l'auteur appelle ici la «perversion historiographique», ont fait de la destruction de la réalité leur ambition propre. Ceci conduit naturellement au débat sur la signification du droit face à l'histoire et à une interrogation insistante sur ce qui permet à l'historien (et non par exemple au juge ou au législateur) de se poser comme le «gardien des faits».

A propos de l'auteur :

Marc Nichanian est professeur associé de langue et littérature arméniennes à Columbia University, New York.
  • N° ISBN : 2849380466
  • Nombre de pages : 211
  • Prix éditeur : 17,00 €
  • amazon
  • fnac
  • alapage

Haut de page


lien

Embarquement pour l'Ararat

A la recherche de l'identité arménienne

Michael J. Arlen

9 novembre 2005 (réédition)

Editions Parenthèses

Couverture du livre : Embarquement pour l'Ararat

« Je me sentais Américain... et pourtant il était clair que ce n'était pas tout. Il devait y avoir quelque chose en moins ou en plus. » C'est à la recherche de ce « quelque chose » que Arlen va s'atteler dans un voyage initiatique, une traversée d'un passé douloureux. Pourquoi son père a-t-il changé de nom? Pourquoi lui a-t-il toujours refusé toute réponse sur ses origines, usant d'un détachement forcé vis-à-vis de son ascendance? C'est cette exploration de tous les méandres de la relation fils-père qui devra permettre de dépasser l'impossible identité arménienne du père pour renouer ainsi avec la chaîne des générations et comprendre enfin ce que veut dire « être arménien ». Cette quête familiale et historique va l'amener à faire « le voyage », comme William Saroyan, cette autre figure des exilés de la littérature américaine, qui lui sert de père spirituel. Ce voyage dans l'Arménie soviétique des années soixante-dix, où il pourra, derrière la frontière, contempler l'Ararat, le sommet mythique, le conduira finalement à se reconnaître arménien. Avec ce texte personnel et documenté, Arlen a signé le livre culte pour des générations successives marquées tout à la fois par la question de la filiation, la question de l'origine et à la recherche de leurs « racines ».

  • N° ISBN : 2863641395
  • Nombre de pages : 213
  • Prix éditeur : 18,00 €
  • amazon
  • fnac
  • alapage

Haut de page


lien

Nuit turque

Récit

Philippe Videlier

9 novembre 2005

Editions Gallimard

Couverture du livre : Nuit turque

Derrière les triples murailles du palais de Yildiz, à Constantinople, porte de l'Europe, le Sultan trame de noirs complots. Le sang coule sur la Corne d'Or. Le sang coule en Anatolie. Des comités secrets, les exilés politiques de Paris, les militaires de Salonique organisent la révolution. Mais l'aventure tournera mal : guerre dans les Balkans, au Caucase, terreur sur l'Empire ottoman. 1915. L'ordre d'anéantissement des Arméniens est donné. Ce qui avait des allures de conte, l'histoire du Sultan et des trois Pachas, se terminera en tragédie.

A propos de l'auteur :

Philippe Videlier est historien et chercheur au CNRS. Il a publié en 2001 aux Éditions Gallimard Le jardin de Bakounine et autres nouvelles de l'Histoire.

  • N° ISBN : 2070776328
  • Nombre de pages : 137
  • Prix éditeur : 11,00 €
  • amazon
  • fnac
  • alapage

Haut de page


lien

Azadoui, enfant d'Arménie...

Le cri d'un silence inouï

Béatrice Kasbarian-Bricourt

novembre 2005

Editions L'Harmattan

24 avril 1915 : mise en oeuvre du génocide arménien. Ce livre relate le quotidien des enfants rescapés des massacres, comme Azade, la petite orpheline jetée en pâture à la bestialité humaine, recueillie au milieu des morts, indemne, mais mutique et amnésique. Grâce à une fratrie d'adoption, Azade réapprend à sourire et retrouve la joie de vivre... 1962, l'Algérie, sa nouvelle patrie. Au coeur d'un conflit meutrier et après avoir connu la Lumière, Azade repart vers les Ténèbres qui l'engloutiront à jamais.

  • N° ISBN : 274759307
  • Nombre de pages : 258

Haut de page


Page : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17

Nous écrire Haut de page Accueil XHTML valide CSS valide