Photographies et illustrations

Massacres génocidaires

L'énormité n'est pas tant dans les tortures, les massacres, les outrages etc., que dans l'intention, et l'effort fait pour exterminer une nation. Les Arméniens ont enduré les massacres, les outrages, les persécutions et les oppressions ; mais ceci brise tout espoir de vie et d'avenir.

 

   

Charnier d'Arméniens brûlés dans une grange du village d'Alizernan (Mouch), découvert par l'armée russe :

massacrés lors du génocide arménien

 

Les quelques hommes encore vivants ont été exécutés juste en dehors de la ville. Les enfants et les femmes furent conduits dans des villages aux alentours, placés par centaines dans des maisons et brûlés vifs. D’autres furent jetés dans le fleuve

A. Johansson, Soeur dans un orphelinat de Mouch. 20/11/1915.

Nous arrivâmes à Erzinghian, où une scène horrible s'offrit à nos yeux : la terre était jonchée de têtes coupées, de membres humains épars, de chevelures de femmes...

Témoignages inédits sur les atrocités turques, Paris, 1920

massacrés lors du génocide arménien

 

Arméniens massacrés à Angora :

massacrés lors du génocide arménien

 

Le vali d'Angora, un véritable brave homme refusa d'exécuter l'ordre de Constantinople de déporter les Arméniens d'Angora.( ...) Mais les autorités centrales de Constantinople avaient décrété leur extermination, et comme le vali refusait d'obéir, lui et le chef de la Police furent tous deux destitués.

"Livre Bleu", document 39 de la version française.

   

La présence de cadavres dans l’Euphrate... a duré vingt-cinq jours. Les cadavres étaient tous attachés de la même manière, deux par deux et dos à dos. Cette disposition systématique montre qu’il ne s’agit pas de tueries occasionnelles, mais d’un plan général d’extermination conçu par les autorités [...] Les cadavres sont réapparus, après une interruption de plusieurs jours, de plus en plus nombreux. Cette fois il s’agit essentiellement de femmes et d’enfants.

Rapport du consul allemand d’Alep, Rössler

 

 

 

Bitlis : enfants victimes d'un massacre :
enfants massacrés lors du génocide arménien

 

En juin, un massacre eut lieu à Bitlis... Les hommes furent tués, 200 femmes et enfants furent noyés en chemin quand on arriva au bord du Tigre... La version turque prétend que les Arméniens voulurent se délivrer, et que, par suite, les gendarmes furent obligés de les tuer.

Rapport du pasteur Lepsius

 

 

Alors que nous fouinions dans les environs, un ami et moi-même, nous nous sommes retrouvés dans un vallon couvert de sang séché. Nous sommes remontés un peu et nous avons découvert près de cinq cents cadavres de tous les sexes: certains étaient décapités, d’autres avaient leurs têtes fracassées, d’autres encore étaient démembrés. Ils avaient servi de nourriture aux oiseaux de proie. (...)
Il est important de rappeler les propos suivants tenus par [le sous-préfet de Deir Zor] Zéki bey: «Il ne doit plus rester un Arménien [capable] de dire bonjour. Si j’apprends que telle ou telle veine contient un sang de pitié à l’égard des Arméniens, je la coupe et je la retire... »

Témoignage sur les massacres de Deir-Zor Dikran BERBERIAN d'Ayntab

à Deir Zor :

Massacres de Deir Zor lors du génocide arménien de 1915

Massacres de Deir Zor lors du génocide arménien de 1915

Massacres de Deir Zor lors du génocide arménien de 1915

Massacrés à Ourfa lors du génocide arménien

 

Le Dr. J. Vance Young tenta de se rendre à la ville pour voir s'il pourrait se rendre utile. Il vit des cadavres gisant dans toutes les rues. Il eut l'impression que pas un Arménien n'avait été laissé vivant à Ourfa.  Il semblait que les massacres avaient été organisés d'avance.

 Egyptian Gazette, 28 septembre 1915

 

Enfants massacrés lors du génocide arménien

j'allai trouver le Mutessarif et le priai de faire au moins grâce aux enfants, mais ce fut en vain. Il répondit que les enfants arméniens devaient périr avec leur nation.

Rapport d'un Allemand témoin des événements de Mouch

 

 

Massacre des Arméniens selon le Petit Journal

 

Illustration du PETIT JOURNAL du dimanche 12 décembre 1915

Extrait : " Toutes les nouvelles, de toutes les sources, parvenues de Constantinople, de Smyrne, d’Angora, de Van, etc., etc., s’accordent dans la description des horribles scènes de carnage dont les victimes sont, depuis le début de la guerre, les populations arméniennes de l’empire. Les Turcs ont dressé un plan pour l’extermination complète des Arméniens et ils l’exécutent avec une sauvagerie qui fait dresser les cheveux sur la tête, avec des raffinements de cruauté dont l’histoire de l’humanité, même dans les siècles les plus reculés, donne peu d’exemples."

 

aga-online.org | armenian-genocide.org | ermeni.org |
cdca.asso.fr | geocities.com/kegham.geo/ | chgs.umn.edu |
cilicia.com |geocities.com/thegenocides/ | chgs.umn.edu (2) |