PROCÈS DU GÉNOCIDE

 

Dossier :  PÈTITION DE 126 HISTORIENS

 

Le 15 mars 2000, 126 historiens et chercheurs, spécialistes de l'histoire de la Shoah, adressaient au Parlement français, une pétition pour la reconnaissance du génocide des Arméniens.

Résumé du texte de la pétition -

Cette pétition s'adresse au Parlement français demandant le vote d'une résolution reconnaissant le Génocide des Arméniens. Le texte original est rédigé par notre collègue allemand, membre de l'association des spécialistes des génocides, le Professeur Günnar Heinshon de l'Institut Raphaël Lemkin à l'Université de Brême.

Après avoir rappelé, entre autres choses, le fait que les Parlements ou Chambres des Députés d'Argentine, de Belgique, de Bulgarie, de France, de Grèce, du Liban, de la Fédération de Russie, d'Uruguay, de Chypre, et Sa Sainteté le Pape, ont déjà reconnu le génocide des Arméniens, la Pétition souligne l'importance inhabituelle d'une telle reconnaissance, compte tenu de l'alliance militaire de la France avec les Pays de l'Entente durant la Première Guerre mondiale.

La Pétition attire aussi l'attention sur le fait de la plus haute importance, que le code international de "crime contre l'humanité" a été introduit pour la première fois, durant le Première Guerre mondiale (24 mai 1915) par les trois belligérants de l'Entente, Grande Bretagne, France, Russie en lien direct avec l'extermination en cours, de la population arménienne de l'empire ottoman. En conséquence, ce code a été incorporé dans le préambule et dans l'article 6(c) de la Convention des Nations Unies sur la Prévention et la Pénalisation du Crime de Génocide. En outre, après 8 années de recherches historiques, la Sous-commission des droits de l'Homme de Nations Unies, en Août 1985, par le vote 14.1 a approuvé une résolution confirmant la réalité historique du 'Génocide des Arméniens" durant la Première Guerre Mondiale   Faisant suite à cette confirmation, le Parlement européen, en juin 1987, a déclaré comme crime de génocide, le massacre sur une grande échelle, des Arméniens de Turquie conformément à la Convention des Nations Unies sur le Génocide, stipulant que la Turquie devait reconnaître ce fait de façon à trouver une légitimité pour postuler sa candidature au Parlement Européen. La Pétition souligne par ailleurs le fait que le Musée US du Mémorial de l'Holocauste à Washington DC porte l'inscription gravée en anglais dans le granit, de la déclaration d'Adolf Hitler "Why after all remembers the annihilation of the Armenians ?".

En résumé, la Pétition demande au Parlement français de faire pression auprès du Gouvernement et du Parlement turc afin de mettre un terme au chapitre sombre de l'histoire turco-ottomane et par conséquence conduire la Turquie sur la voie de la démocratisation comme Konrad Adenauer a su le faire pour la construction d'une République Fédérale Allemande moderne.

Quelques illustres signataires de la "Pétition"

I - Chercheurs émérites de l'Holocauste -

Prof. Ward Churchill Université du Colorado
Prof. Edward Gaffney Faculté de Droit de Valparaiso
Prof. Erich Geldbach Université de la Ruhr (Bochum)
Prof. Zev Gartner Valley Collège de Los Angeles
Prof. Herbert Hirsch Centre Universitaire de Virginie
Prof. Richard Libowitz Université Saint Joseph
Prof. Franklin Littell Université de Temple
Prof. Hubert Locke Université de Washington
Prof. Erik Markusen Université du Southwest
Prof Elizabeth Maxwell Université d'Oxford
Prof. Richard Rubinstein Université de Bridgeport
Prof. Samuel Totten Université de l'Arkansas

II - Éminents professeurs titulaires de chaires universitaires -

Irving L. Horowitz
Professeur émérite du Centre Hannah Arendt
Rutgers Université du New Jersey
Steven Katz
Professeur émérite
Directeur du Centre d'études hébraïques
Rutgers Université du New Jersey
Saul Mendlowitz
Dag Hammarskjöld Professeur émérite de Droit International
Rutgers Université du New Jersey
Yehuda Bauer
Professeur émérite
Directeur de l'Institut International de reserche sur l'Holocaust
Yad Vashem, Jerusalem

III Institut d'Etudes et de Recherches de L'Holocaust

Israël Charny
Directeur de l'Institut sur l'Holocaust et le Génocide, Jérusalem - Professeur à l'Université Hébraïque - Rédacteur en chef de l'encyclopédie des génocides
Stephen Feinstein
Directeur du Centre d'études de l'Holocaust et des Génocides - Université du Minnesota
Irving Greenberg
Président de "Jewish Life Network - Président du Conseil d'Administration du Musée Mémorial de l'Holocaust à Washington.
Henry Huttenbach
Professeur d'Histoire, Université de New York
Rédacteur en chef du Forum et Journal de Recherche Génocides
Jack Needle
Directeur du Centre d'Étude de l'Holocauste, Université de New York
William L. Shulman
Président de l'Association des Organisations de recherche sur l'Holocauste, Université de New York
James Smith
Directeur Exécutif de l'organisation de préventions des génocides - Grande Bretagne
Stephan Smith
Directeur du Mémorial de l'Holocauste de Beth Shalom , GB
Mark Weitzman
Centre Wiesenthal à New York

IV Comité central du souvenir des Martyrs et Héros de l'Holocauste à Jérusalem
 

Ephraim Kaye
Renee Kaye

Liste des pétitionnaires